Vidéo associée: 

Deuxième attentat de Volgograd : les témoins racontent

Corps: 

La Russie sous le choc ce matin après le deuxième attentat meurtrier qui a frappé Volgograd. La ministre de la santé, Veronika Skvortsova, s’est aussitôt rendue sur les lieux de la tragédie. Selon elle, le bilan meurtrier risque de s’alourdir.

“Toutes les personnes blessées le sont sérieusement. Elles souffrent de brûlures et de multiples traumatismes. Ce sont les blessures types causées par une explosion,” a-t-elle expliqué.

Blessures physiques, mais aussi traumatismes psychologiques. Les témoins ont mis un certain temps avant de comprendre ce qui s‘était produit.

“J’ai entendu un grand ‘boum’, raconte une femme, et juste après, des gens se sont mis à crier. Je me suis dit : c’est étrange ce qui vient de se passer, et j’ai poursuivi mon chemin jusqu‘à l’arrêt de bus. Quand j’ai été plus près, j’ai vu ce qui s‘était réellement produit. Ce n‘était pas un pétard, mais une explosion. Au début, je ne me suis pas rendu compte qu’elle avait eu lieu dans le trolley-bus. Les gens qui se trouvaient là répétaient ‘trolley-bus, trolley-bus !’ C‘était une telle épave, qu’au premier coup d’oeil, on ne pouvait pas reconnaître un trolley-bus.”

Les enquêteurs interrogent sans relâche ces témoins de l’attentat ainsi que les blessés en état de parler.

Partager cette vidéo :

Publié le 30/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité