Vidéo associée: 

Deuil et représailles en Jordanie

Corps: 

Abdallah II et le père du pilote exécuté par les jihadistes d'Etat islamique ont marché main dans la main. Le roi de Jordanie s'est rendu en personne à Karak, à une centaine de kilomètres d'Amman pour rencontrer la famille de Muaz al-Kassasbeh qui réclame vengeance.
Le roi a réitéré sa promesse d'infliger de sévères représailles à EI.

Notre correspondant a rencontré l'un des cousins du pilote Ehab al-Kassasbeh qui raconte :

'C'est ici que nous avions organisé le mariage de Muaz et c'est ici maintenant que nous le pleurons. Mais ce n'est pas un deuil en fait, c'est plus une cérémonie en l'honneur de Muaz le martyr qui est maintenant aux côtés de Dieu.'

'Nous demandons à la communauté internationale et à la coalition uinternationale d'accroître leur offensive militaire contre cette organisation terroriste qui n'a rien à voir avec l'Islam, qui n'est qu'une organisation brutale qui tue des innocents' a expliqué le député jordanien Mazen al-Dalaeen.

Parmi les milliers de personnes présentes, des centaines de soldats et d'officiers, des collègues du pilote exécuté. Et ce survol d'avion de chasse de l'armée jordanienne revenant de Rakka, bastion des jihadistes sunnites dans l'est de la Syrie. Plus d'une trentaine de jets ont mené des raids ce jeudi contre Etat islamique.

Et notre correspondant Mohammed Shaikhibrahim de conclure, 'la solidarité qui s'exprime envers la famille du pilote ne vient pas seulement des Jordaniens mais aussi du monde arabe, de toute la communauté internationale. Il est devenu un héros et un symbole pour son pays dans la guerre contre Etat islamique. Les gens ici soutiennent que ce crime va mener plus rapidement à la défaite de l'organisation terroriste.'

Partager cette vidéo :

Publié le 06/02/2015
Publicité

Contenus sponsorisés