Vidéo associée: 

Des toiles de Picasso, Matisse et Monet auraient été brûlées

Corps: 

Un Picasso, un Gauguin, un Matisse, deux Monet , au total ce sont sept tableaux de maîtres qui seraient partis en fumée à cause d’une mère voulant protéger son fils. L’histoire se passe en Roumanie. Quand cette femme apprend que son fils est arrêté pour vol, elle va tout faire pour qu’il échappe à la justice. Elle va d’abord enterrer les toiles dans un cimetière avant de les brûler dans son poèle. Les cendres auraient parlé: “Pour quelles raisons de l‘étain et du plomb jaune se trouvent dans les cendres de Carcaliu. Il s’agit d’un pigment très spécial. Il n’a aucune raison d‘être là explique le directeur du musée d’histoire nationale de Roumanie où s’effectuent les analyses.

Les six Roumains, auteurs présumés de ce vol spectaculaire au musée Kunsthal de Rotterdam aux Pays-Bas seront jugés en août prochain.

En octobre 2012, en pleine nuit et en moins de 90 secondes, sept toiles de maîtres avaient été dérobées : “Tête d’Arlequin” de Pablo Picasso, “La Liseuse en Blanc et Jaune” d’Henri Matisse, le “Waterloo Bridge” et le “Charing Cross Bridge” de Londres signés Claude Monet, “Femme devant une fenêtre ouverte, dite la fiancée” de Paul Gauguin, “Autoportrait” de Meyer de Haan et “Woman with Eyes Closed” (femme aux yeux clos) de Lucian Freud.
Si ces tableaux ont bel et bien été brûlés, c’est une perte inestimable pour l’art.

Partager cette vidéo :

Publié le 18/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages