Vidéo associée: 

Des sangliers prennent possession de villages japonais

Corps: 

Dans la région de Fukushima au Japon, les sangliers ont quitté leurs zones montagneuses de prédilection pour investir les villages laissés à l'abandon après le départ forcé de leurs habitants suite à la catastrophe nucléaire de 2011.

Ces animaux ne peuvent pas être consommés par l'homme car ils ont ingéré des matières radioactives autour de la centrale nucléaire détruite de Fukushima.

Ils peuvent par ailleurs attaquer la population restée sur place et présentent un danger pour la circulation.

Les autorités ont fait appel à des chasseurs pour s'en débarrasser.

Partager cette vidéo :

Publié le 09/03/2017
Publicité