Vidéo associée: 

Des préservatifs pour fermenter du vin

Corps: 

Les cubains sont réputés pour leur inventivité dans un pays qui souffre de pénuries et où le salaire moyen dans le public est d'environ 25 dollars (américains) par mois.

Ce vigneron en est l'exemple parfait. Il a imaginé un moyen ingénieux pour fermenter du vin maison qu'il vend au verre dans le quartier ouvrier d'El Cero, au centre de La Havane.

'Lorsque vous mettez le préservatif sur la bouteille, vous faites un petit trou dans la pointe, et cela commence à gonfler (le préservatif) - tout comme un homme, il reste en place' explique Orestes Estevez. 'Et quand la fermentation s'arrête, il se dégonfle, et il ne se lèvera plus pour rien', raconte-t-il le sourire aux lèvres

A 25 pesos la bouteille, soit 1 dollar, il est peu probable que le vin d'Estevez devienne un grand cru classé mais il a réussi à transformer sa famille en petite entreprise florissante et envisage même d'élargir son activité pour répondre à la demande.

Avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 04/04/2017
Publicité