Vidéo associée: 

Des hommes armés occupent le parlement de Crimée

Corps: 

Situation de plus en plus tendue en Crimée, où le parlement régional, situé à Simféropol, a été saisi par des hommes armés hier matin. Le drapeau russe a été hissé au dessus du bâtiment et quelques heures plus tard, les députés ont voté la tenue d’un référendum pour le 25 mai, le même jour où les Ukrainiens se choisiront un nouveau président.

Tout cela sous les “vivas” de centaines de manifestants pro-russes, réunis toute la journée à Sébastopol également.

“Je suis pour l’indépendance, déclare cette jeune femme. Je suis pour une Crimée indépendante. Je suis contre le fascisme. Je pense qu’il n’est pas juste que certains groupes décident pour nous. Ils ont confisqué le pouvoir. Nous n’avons élu ni Iatseniouk ni Turchinov”.

“Je pense que nous devrions faire ce référendum maintenant, tout de suite, pense un homme. Convoquer une session d’urgence, et prendre une décision d’urgence. Dans deux mois, ça n’a pas de sens, ça n’a vraiment pas de sens”.

Le président ukrainien par intérim a lancé un avertissement à la Russie, la prévenant que toute activité militaire sur le territoire ukrainien serait perçu comme une agression, référence explicite à la base militaire russe de Sébastopol.

Sergio Cantone, notre envoyé en Crimée :
“Avec l’organisation de ce référendum qui devrait donner plus d’autonomie à la Crimée, c’est une vraie partie d‘échecs qui se joue maintenant entre Moscou et Kiev. On attend maintenant la réaction du gouvernement central de Kiev”.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/02/2014

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

08/12/2016

Pages

Publicité