Vidéo associée: 

Dérapages de candidats FN : "On prendra nos responsabilités", assure Philippot

Corps: 

"C'est de mauvais de goût, il passera devant une commission de discipline." Florian Philippot a réagi lundi sur le plateau de Parlement'air au dérapage d'un candidat frontiste aux élections départementales, qui a posté sur Facebook une photo où il pointe une arme sur la tempe d'une marionnette représentant François Hollande.

Interrogé sur la multiplication de ces cas litigieux, le vice-président du Front national a assuré que son parti a "7650 candidats" et regrette que l'attention ne se focalise que sur "la dizaine de candidates et candidats qui ont tenu des propos inacceptables".

"On prendra nos responsabilités", assure Florian Philippot, qui estime que l'UMP et le PS n'ont pas de "leçons à donner" au FN.

>> Revoir l'émission en intégralité

>> Dérapages de candidats FN sur les réseaux sociaux : 3 questions à Nicolas Bay

Partager cette vidéo :

Publié le 16/03/2015