Vidéo associée: 

Démolition de la “Jungle”, des mineurs encore sur place

Corps: 

Le démantèlement de la 'Jungle' se poursuit à Calais dans le Nord de la France, avec désormais une préoccupation majeure pour les autorités : le sort des mineurs.

L'ONG 'Save the Children' qui évalue leur nombre à plus d'un millier, déplore que la démolition ait commencé alors que des mineurs sont encore présents dans le camp.

'Il y a assurément des mineurs ici', affirme la députée britannique Shaista Ahmad Sheehan. 'Faire l'autruche ne va pas faire disparaître les gens. Ils sont là. Je sais que les autorités françaises préfèreraient le contraire, mais ils sont là. Nous devons résoudre le problème, et ne pas dire 'ce n'est pas notre problème' et partir, en laissant les organisations humanitaires résoudre la pagaille', ajoute-t-elle.

Le Centre d'Accueil Provisoire tout proche, avec ses 1 500 places dans des conteneurs chauffés, est désormais réservé aux mineurs, mais il est déjà plein. La nuit précédente, certains ont dormi dehors.

Jeudi soir, ces mineurs isolés ont été accueillis dans l'école de la partie Sud de la 'Jungle', épargnée lors de son démantèlement l'hiver dernier.

Calais : une centaine de naufragés du démantèlement dort dans l'école et la mosquée https://t.co/6AC4zt2o8b- Le Monde (@lemondefr) 27 octobre 2016

D'après les autorités, 6 000 migrants auraient quitté les lieux.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité