Vidéo associée: 

Déchéance de nationalité : "Il ne peut pas s'agir d'une question d'opposition", déclare Sarkozy

Corps: 

La sécurité des Français "est une priorité incontournable", c'est une "question de responsabilité du pays", a affirmé Nicolas Sarkozy. L'entretien entre le Président du parti Les Républicains et François Hollande a duré 45 minutes au Palais de l'Élysée. En compagnie de Manuel Valls et du Président du Sénat, ils ont discuté de la réforme sur la déchéance de nationalité. "Nous avons dit très clairement que nous étions disposés à voter la réforme de la Constitution, si cette réforme était clairement centrée sur la question de la constitutionnalisation de l'état d'urgence et sur la question du retrait de la nationalité pour les binationaux", a-il ajouté.

Partager cette vidéo :

Publié le 22/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés