Vidéo associée: 

De nouveau condamné, Berlusconi se dit innocent et compte résister

Corps: 

Dans le procès Rubygate, dans lequel il était accusé d’abus de pouvoir et prostitution de mineure, les juges de Milan l’ont condamné hier à 7 ans de prison et une interdiction à vie d’exercer toute fonction publique.

L’ancien chef du gouvernement italien n’ira pas en prison car ses avocats vont déposer un recours. Et tant que cette peine n’est pas validée en Cour de Cassation, elle n’est pas exécutoire.

Il Cavaliere répondait des fameuses soirées “bunga-bunga”, auxquelles participait, entre autres, la jeune Marocaine Karima El Mahroug, alias “Ruby”, âgée de 17 ans à l‘époque. Berlusconi était aussi accusé d’avoir utiliser sa position de Président du Conseil pour faire libérer la jeune Ruby interpellée à Milan pour un larcin.

A l’annonce du verdict, des anti-Berlusconi ont défilé devant le tribunal pour exiger une égalité devant la justice et la dignité en politique.

Niccolo Ghedini, l’un des avocats de Berlusconi, a confirmé un rapide pourvoi en appel et a estimé que “cette condamnation est complètement déconnectée de la réalité”.

Que va faire désormais Il Cavaliere ? Nombres d’observateurs s’attendent à le voir quitter la fragile coalition d’Enrico Letta et provoquer de nouvelles élections qui pourraient le ramener au pouvoir. Objectif : reculer coûte que coûte une condamnation définitive.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité