Vidéo associée: 

David Cameron salue de “réels progrès” dans les propositions de Donald Tusk pour éviter un “Brexit”

Corps: 

Les discussions du week-end entre David Cameron et le président du Conseil européen ont donc porté leurs fruits.

Donald Tusk a publié aujourd'hui ses propositions en vue d'éviter un 'Brexit'.

To be, or not to be together, that is the question... My proposal for a new settlement for #UKinEU https://t.co/w4VSmnbahQ- Donald Tusk (@eucopresident) 2 Février 2016

Etre, ou ne pas être ensemble, telle est la question...Ma proposition pour un nouvel accord pour éviter un #Brexit

Le Premier ministre britannique compte désormais arracher un accord aux chefs de gouvernement lors d'un sommet les 18 et 19 février prochains.

'Je voulais un système de carton rouge pour que les parlements nationaux puissent bloquer une législation. On disait que c'était impossible, et cela figure ici dans le document, exactement comme pour l'idée que les gens doivent attendre quatre ans avant d'avoir droit au chômage. Donc de vrais progrès, mais encore du travail', s'est-il félicité.

David Cameron demande aussi des garanties que le renforcement de la zone euro ne se fera pas au détriment des pays qui ne sont pas membres du club, comme le Royaume-Uni. Devant des entrepreneurs, David Cameron a mis en avant les avantages à rester dans l'Union européenne.

'Mon but est de donner au Royaume-Uni une chance de faire partie d'une Union européenne réformée. C'est le but. Pourquoi ? Parce que le Royaume-Uni est un pays exportateur et nous avons ce marché de 500 millions de personnes en Europe, le marché unique, un quart de l'économie mondiale et le Royaume-Uni a toujours eu besoin d'être ouvert à ces marchés et d'y jouer un rôle', a-t-il plaidé.

S'il obtenait gain de cause, David Cameron avait promis de faire campagne en faveur du maintien dans l'Union, dans le cadre du référendum qu'il a promis d'organiser au Royaume-Uni.

A l'instar du maire de Londres Boris Johnson, les eurosceptiques ont appelé l'Europe à faire 'bien davantage', pour leur permettre je cite de 'prendre le contrôle' de leur pays.

Partager cette vidéo :

Publié le 02/02/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité