Vidéo associée: 

Daesh perd du terrain, galvanise ses troupes et menace Israël

Corps: 

Sinjar en Irak, il y a un mois. La désolation et la destruction après le passage de l'Etat Islamique. Les combattants kurdes ont repris le contrôle de la ville en novembre dernier. C'est l'une des dernières pertes sur le terrain de Daesh, que l'on dit affaibli, notamment par les frappes de la coalition.
C'est peut-être pour cette raison que Abou Bakr al Baghdadi s'est exprimé.
Après des mois de silence, le calife autoproclamé du groupe ultra-radical diffuse ce message audio au lendemain de Noël : 'Notre Etat va bien. Plus la guerre qu'on nous mène est intense, plus il devient pure et fort.'

Evidemment, entre Sinjar, Ramadi et ce barrage sur l'Euphrate, à une vingtaine de kilomètres seulement de Raqqa, la capitale autoproclamée de Daesh en Syrie, repris dimanche par les 'forces démocratiques syriennes' avec l'appui des bombardements de la coalition, la situation sur le terrain semble dire le contraire de ce qu'affirme Baghdadi. Pour cet expert, ses récentes déclarations ne sont pas le fruit du hasard : 'Les lourdes pertes infligées au groupe Etat islamique l'ont conduit à faire cette déclaration explique Husham al-Hashimi, pour remonter le moral de ses combattants et leur dire d'être patients.'

Enterrer Daesh est sans doute largement précipité. Malgré les pertes de places fortes, l'organisation occupe toujours un territoire de près de 8 millions d'habitants et au fur et à mesure que ses combattants sont tués, de nombreux autres rejoignent ses rangs. Propagande et menaces sont toujours des armes privilégiées.
'Les Etats-Unis, la Russie, Israël, l'Europe, les chiites et les impies attendent, nous sommes nous aussi en train d'attendre et nous sommes prêts' déclare Abou Bakr al Baghdadi.
' Ce qu'il dit n'est pas nouveau souligne Husham al-Hashimi, mais c'est la première fois dans ses déclarations, qu'il menace Israël.'

Lancer de telles menaces et risquer des représailles est-il compatible avec un sentiment de faiblesse ? Jusqu'à présent, les bombardements contre Daesh lui font perdre des positions, mais aussi gagner des hommes.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/12/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI