Vidéo associée: 

Publié le 25/07/2016

Croissance modeste pour Ryanair, dans un climat d’incertitude

Corps: 

Avec un chiffre d'affaire en hausse de 2% au premier trimestre, Ryanair sauve la face, mais dit payer les pots cassés des grèves dans le transport aérien en Europe, des 'événements terroristes' et 'de la chute de la livre après le Brexit', selon son patron Michael O'Leary.

L'action de la compagnie aérienne low-cost a en effet perdu 16% de sa valeur depuis le vote britannique en faveur de la sortie de l'Union européenne, et Ryanair met en garde sur les risques négatifs qui peuvent peser sur son exercice ces prochains mois.

La bonne nouvelle pour le consommateur, toutefois, c'est que les prix des billets pourraient baisser de 8% entre mars et septembre.

Avec Reuters

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet