Vidéo associée: 

Croatie :un centriste pro-européen gagne les élections anticipées

Corps: 

Les 3,8 millions d'électeurs croates ont tranché : dimanche ils ont redonné leur chance au principal parti de la droite nationaliste croate à l'origine pourtant d'un scandale politico-financier.

Mais le casting a cette fois changé : c'est Andrej Plenkovic, un ancien diplomate résolument pro-européen qui va devoir maintenant former une nouvelle coalition.

#Croatie: les conservateurs bien placés pour rester au pouvoir https://t.co/m47cHoewg4 #AFP pic.twitter.com/OornsfXR4J- Agence France-Presse (@afpfr) 12 septembre 2016

00.20 SOT

Dimanche Plenkovic a jeté les bases de cette coalition. Objectif stabiliser le pays à l'intérieur comme à l'extérieur après cinq mois de dérives nationalistes, voire révisionnistes.

Andrej Plenkovic, le nouveau patron du HDZ : 'Je suis persuadé, après la victoire de cette nuit, que nous sommes le parti qui aura le privilège de former le prochain gouvernement croate et il sera stable'.

Plenkovic devrait de nouveau tendre la main au parti conservateur - Most -, proche de l'Eglise catholique, pour asseoir la nouvelle coalition.

Le futur gouvernement a du pain sur la planche. Depuis son entrée dans l'Union européenne il y a 3 ans, la Croatie est à la peine sur fond de chômage endémique et de surendettement des ménages.

Reste à savoir si le nouveau leader de la Croatie parviendra à tourner le dos à la rhétorique nationaliste de son prédecesseur, un ancien chef du renseignement croate.

La Croatie rejoint le camp de la "contre-révolution" du Hongrois Viktor Orban https://t.co/GXtqfgJ2iM- Mediapart (@mediapart) 12 septembre 2016

Andrej Plenkovic entend en tous cas imposer une ligne centriste.

Avec Agences

Partager cette vidéo :

Publié le 12/09/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité