Vidéo associée: 

Crise porcine : les industriels maintiennent leur boycott

Corps: 

Le bras de fer entre les industriels éleveurs ne s'est pas relâché. Le sujet de discorde : le prix du porc au kilo jugé trop cher par les deux plus gros acheteurs de la filière porcine. La Cooperl, premier industriel du porc en France a annoncé qu'elle serait absente du marché breton de Plérin. Ce dernier définit le cours du porc et sert de référence nationale.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/08/2015
Publicité