Vidéo associée: 

Crise migratoire : Federica Mogherini plaide pour une approche européenne

Corps: 

La crise migratoire était à l'ordre du jour d'un sommet à Vienne qui a réuni, autour de la chancelière allemande Angela Merkel, les dirigeants des Balkans de l'Ouest.

En première ligne face à l'afflux de réfugiés, la Serbie et l'Ex-République yougoslave de Macédoine ont demandé à l'Union européenne d'adopter un plan d'action. Mais l'Europe peine pour l'heure a parler d'une seule voix, a regretté la chef de la diplomatie européenne, qui en appelle à la responsabilité de chacun :

'Ces personnes viennent en Europe pour obtenir une protection, souligne Federica Mogherini. Elles ont besoin que l'Europe les protège et nous devons être à la hauteur de nos standards en matière de droits de l'Homme et de respect des obligations internationales afin de les protéger (...) Nous devons avoir une approche européenne. Le problème est que tout le monde comprend l'Europe d'une manière différente.'

Les migrants empruntent en masse la route des Balkans pour tenter de rejoindre l'Union européenne. Les autorités macédoniennes, par exemple, estiment à environ 3.000 le nombre de réfugiés à arriver chaque jour de Grèce. La plupart d'entre eux sont originaires de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan.

Sur les sept premiers mois de l'année, le nombre de migrants aux frontières de l'UE a atteint 340.000. C'est quasiment trois fois plus que l'an passé.

Partager cette vidéo :

Publié le 28/08/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI