Vidéo associée: 

Crash de l’A320 : le copilote a caché son arrêt maladie à son employeur

Corps: 

Le copilote de l'Airbus A320 était, semble-t-il, en arrêt maladie le jour de l'accident, mais il l'a caché à son employeur. C'est en tout cas ce qu'affirme ce vendredi la justice allemande.
Les procureurs s'appuyent sur des documents trouvés dans les logements d'Andreas Lubitz, à Düsseldorf et à Montabaur. Il s'agit de feuilles d'arrêts maladie récents, qui auraient été déchirées. Ces documents indiquent que le jeune homme suivait un traitement médical.

Dans un communiqué, Germanwings assure ne pas avoir reçu d'arrêt maladie pour le jour du crash. Pour la compagnie, 'ceci vient donc appuyer l'hypothèse selon laquelle d'après l'examen préliminaire, le défunt aurait dissimulé sa maladie à son employeur et à son entourage professionnel.'

Par ailleurs, le centre hospitalier universitaire de Düsseldorf a confirmé qu'Andreas Lubitz avait consulté dans ses services ces dernières semaines, sans qu'on sache la nature de la consultation.

Ce sont les médias allemands, notamment Bild, qui ont révélé que le jeune homme avait souffert d'une grave dépression durant sa formation de pilote il y a 6 ans, l'obligeant d'ailleurs à suspendre provisoirement son apprentissage.

Mais pour les autorités, le mystère n'est pas levé. 'Nous avons procédé à des perquisitions dans les logements du copilote la nuit dernière, explique Christoph Kumpa, du bureau du procureur de Düsseldorf . Ces perquisitions n'ont pas permis de retrouver de lettre d'adieu ou de preuve d'une quelconque motivation politique ou religieuse'.

'Il connaissait le secteur'

D'après des membres du club de vol de Montabaur, qui ont côtoyé le jeune homme, celui-ci avait déjà eu l'occasion de se rendre dans les Alpes de Haute-Provence pour y faire du planeur. 'Il connaissait le secteur du crash car il l'avait survolé en planeur', assure même l'un de ces membres, cité dans Le Parisien.

Ce jeudi, le procureur de Marseille, en charge du dossier a indiqué que le copilote s'était enfermé dans le cockpit et qu'il avait sans doute intentionnellement provoqué le crash de l'avion de la compagnie Germanwings.
Lire les déclarations du procureur.

Partager cette vidéo :

Publié le 27/03/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages