Vidéo associée: 

Crash de flydubai : après la découverte des boîtes noires, place à l’enquête

Corps: 

A l'aéroport de Rostov-sur-le-Don, les messages de condoléances se mèlent aux portraits des passagers. Les habitants de cette ville russe située à environ 1.000 kms au sud de Moscou rendent hommage aux victimes du crash aérien, qui a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi.

'On en a gros sur le coeur. Nous connaissions beaucoup de gens, dit une dame, on travaillait avec eux, c'est pour cela qu'on est venu.'

Sur le site du crash, les enquêteurs ont commencé le difficile travail d'identification des victimes. Le Boeing 737-800 de la compagnie flydubai tentait une seconde fois d'atterrir dans le mauvais temps quand il s'est écrasé, propulsant des débris jusqu'à un kilomètre et demi du crash.

Yury Sytnik est un ancien pilote, il se demande pourquoi l'appareil a tourné
au dessus de Rostov pendant deux heures : 'Il aurait pu voler vers Krasnodar, remarque Yuri. Il était aussi seulement à deux heures de Moscou. Le pilote a décidé d'atterrir dans de très mauvaises conditions.'

62 personnes sont mortes dans le crash, en majorité russes. L'hypothèse d'un acte criminel a été écartée par la compagnie flydubai. Les boîtes noires devraient parler, mais sans doute pas avant plusieurs semaines, compte tenu de leur mauvais état.

Partager cette vidéo :

Publié le 20/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité