Vidéo associée: 

CPI : un combattant malien demande pardon pour les destructions à Tombouctou

Corps: 

Il plaide coupable et demande pardon au Mali pour les destructions à Tombouctou.
C'est un procès inédit et historique qui s'est ouvert ce lundi à La Haye.
Un jihadiste malien présumé comparaît devant la Cour pénale internationale.

Mausolées de Tombouctou: un jihadiste malien plaide coupable devant la CPI https://t.co/CwKXhNkabq #AFP pic.twitter.com/hx1v3bLseq- Agence France-Presse (@afpfr) August 22, 2016

Ahmad Al Faqi Al Mahdi est poursuivi pour crimes de guerre. Il est accusé d'avoir ordonné et participé à la destruction en 2012 de 9 mausolées, des lieux classés au Patrimoine mondial de l'humanité. Fondée au Ve siècle par des tribus touareg, tirant sa prospérité du commerce caravanier, Tombouctou est devenue un grand centre intellectuel de l'islam et a connu son apogée au XVe siècle.

Mausolée de Tombouctou: un jihadiste malien plaide coupable https://t.co/0JoZVYkKix par MBrulard #AFP pic.twitter.com/kQNukecDcH- Agence France-Presse (afpfr) August 22, 2016

Comme à Palmyre en Syrie, la destruction des tombeaux est filmée à des fins de propagande.
Grâce au concours de l'Unesco, les mausolées ont été reconstruits en 2015.

L'accusation affirme que cet homme a rejoint l'organisation jihadiste Ansar Dine lors de l'occupation du Nord-Mali en 2012. Le procès de ce quadragénaire, ancien directeur d'école devrait durer environ une semaine.
Il encourt une peine de 30 ans maximum.

avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 22/08/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité