Vidéo associée: 

Coup de semonce médiatique en Grèce

Corps: 

La fermeture expéditive de la radio-télévision publique annoncée hier par le gouvernement a pris tout le monde de court.

Les réactions et la mobilisation ont été pourtant immédiates à l’image d’Alexis Tsipras, le leader de Syriza, la gauche radicale.

“C’est un acte incompréhensible. Je ne peux pas croire que cela arrive dans un pays démocratique et je ne peux pas croire non plus que cela puisse arriver dans n’importe quel pays démocratique”, explique Stella Papadopoulou, journaliste.

“Ils veulent en finir avec l’ERT. Ils veulent la manipuler pour qu’elle serve leur politique. Ils veulent prendre le contrôle de tous les médias”, dénonce Yiorgos Savvides, le leader du syndicat des journalistes grecs.

Nombres de nos confrères grecs se sont rassemblés devant le siège de l’ERT à Athènes en signe de protestation et pour combattre cette décision.

“La décision du gouvernement grec de fermer la société de radio-télévision publique a provoqué la plus grave crise au sein de la coalition gouvernementale. Mais cette fermeture de l’ERT n’est que la pointe de l’iceberg de l’austérité et le prochain objectif est de fusionner un grand nombre entreprise du secteur public”, selon notre correspondant à Athènes Stamatis Giannisis.

Partager cette vidéo :

Publié le 12/06/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité