Vidéo associée: 

Coup de froid entre Netanyahu et la Maison-Blanche

Corps: 

Benjamin Netanyahu se rendra mardi prochain à Washington, non pas pour rencontrer Barack Obama, mais pour s'exprimer devant le Congrès. Invité par les républicains, et non par la Maison-Blanche, le Premier ministre israélien compte profiter de cette tribune pour réaffirmer son opposition à un accord entre les grandes puissances et l'Iran sur le dossier du nucléaire.

'Je respecte la Maison-Blanche et le président des Etats-Unis, mais sur un sujet aussi fatidique, qui peut décider de notre vie ou de notre mort, je dois tout faire pour éviter à mon pays un aussi grand danger', a-t-il déclaré mercredi lors d'un meeting électoral en Cisjordanie occupée.

Les républicains n'ont pas consulté la Maison-Blanche avant d'inviter le Premier ministre israélien, ignorant ainsi le protocole. La conseillère américaine à la sécurité nationale, Susan Rice, a jugé mercredi que ce discours avait déjà un effet destructeur sur les relations entre Israël et les Etats-Unis.

De son côté, John Kerry continue de défendre les négociations en cours. Pour le secrétaire d'État américain, Benjamin Netanyahu a tort de s'opposer à un accord avec le régime de Téhéran. ''Depuis que nous avons entamé des négociations et signé un accord préliminaire, Israël est bien plus en sécurité, a-t-il déclaré en substance devant des parlementaires.

Pour Benjamin Netanyahu, l'enjeu de ce discours devant le Congrès américain est d'autant plus important qu'il intervient à quelques jours des élections législatives en Israël.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/02/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages