Vidéo associée: 

Costa Concordia, opération redressement

Corps: 

Un an et neuf mois après le naufrage du paquebot, qui avait coûté la vie à 32 personnes, la protection civile italienne a donné ce dimanche son feu vert aux débuts des travaux.

Pas moins d’une centaine de personnes participent à cette opération, une première mondiale pour une épave de cette taille, qui commence ce matin à 6h.

Francesca Maffini, de la Protection civile :
“Il va y avoir trois phases principales, d’abord détacher le bateau de la roche du rivage, ensuite le faire basculer et finalement le faire reposer sur les plateformes”.

Le bateau, 115.000 tonnes tout de même, va être tiré sur le côté par des tourelles et des cables, avant, si tout va bien, de reposer sur une plateforme, installée dans le fond de l’eau, et grande comme un terrain de football.

Francesco Gabrielli, directeur de la protection civile italienne :
“Quand le navire sera bien stable et que les conditions de sécurité seront là, seulement alors, nous commencerons à chercher les deux dernières victimes qui sont toujours sous l’eau. De façon à permettre à ces deux familles, italienne et indienne, de récupérer les corps de leurs proches”.

le coût de l’opération dépasse les 600 millions d’euros, et la compagnie Costa a précisé qu’il ne cessait d’augmenter.

Les habitants de l‘île italienne du Giglio devront encore attendre plusieurs mois avant que la carcasse du Costa Concordia soit débarrassée de leur paysage.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/09/2013