Vidéo associée: 

COSME aide les entreprises européennes à se financer

Corps: 

Obtenir un financement est parfois synonyme de casse-tête pour les entreprises en Europe. L'une des pistes qu'elles peuvent envisager pour se financer, c'est le programme européen COSME. Pour en savoir plus sur sa mise en oeuvre, nous nous sommes rendus à Francfort pour interroger Klaus Müller, représentant de la banque publique d'investissement allemande KfW, intermédiaire financier de COSME en Allemagne.

Serge Rombi, euronews :
'Quel est votre rôle exactement ?'

Klaus Müller, l'un des directeurs de la KfW :
'La KfW finance des créations d'entreprise en Allemagne. Nous ne le faisons pas directement, mais à travers des banques locales. Grâce à la facilité 'garantie de prêts' de COSME, nous prenons en charge 80% des risques de défaut et permettons donc aux entrepreneurs de concrétiser leurs idées.'

Pour découvrir un exemple concret, rendons-nous à Hambourg dans une start-up qui a trouvé la voie du succès. Il y a un peu plus d'un an, les trois jeunes dirigeants de KopfNuss GmbH ont introduit sur le marché, un produit très tendance : une boisson rafraîchissante totalement naturelle, sans sucres ajoutés et sans alcool. Pour démarrer, ils ont obtenu d'une banque de Hambourg, un prêt de 30.000 euros qui a été garanti par la KfW grâce à COSME. C'est ce qui a véritablement permis à cette PME de se lancer.

'L'argent de la KfW nous a énormement aidé pour le lancement du produit'

'Nous avons développé notre boisson en collaboration avec l'Université de Kiel, explique Torge Brummund, co-fondateur de KopfNuss GmbH. L'argent de la KfW nous a énormement aidé pour le lancement du produit sur le marché, la création de la société, le prototype et la production des 40.000 premières bouteilles,' assure-t-il. En un an, la production a été multipliée par cinq, des partenariats ont été noués avec des organisateurs d'évènements et le nombre de points de vente ne cesse d'augmenter. 'Il y a un an, on n'avait qu'un seul point de vente à Kiel, poursuit Torge Brummund, aujourd'hui, on en a 80 et un tout nouveau à Essen.'

Et des projets, ces jeunes entrepreneurs en ont plein la tête ! 'Nous sommes en train de lancer un deuxième produit sur le marché, ajoute Dennis Redepenning, co-fondateur de cette start-up, nous allons obtenir le biolabel européen pour nos deux produits, nous poursuivons aussi notre expansion, notre objectif, c'est d'être à Berlin et Munich l'année prochaine.'

Facilité 'garantie de prêts' et facilité 'capital-risque pour la croissance'

Revenons à Francfort pour poursuivre notre discussion avec Klaus Müller de la kfW.

Serge Rombi, euronews :
'Quels sont les autres outils financiers dont peuvent bénéficier les entrepreneurs ?'

Klaus Müller :
'En plus de la facilité 'garantie de prêts', il y a un autre instrument de COSME : la facilité 'capital-risque pour la croissance' qui n'existe pas en Allemagne, mais qui ailleurs en Europe, favorise les investissements en capital-risque.'

Serge Rombi :
'Très concrètement, si je suis un entrepreneur et que moi aussi j'ai envie de profiter de ces outils financiers européens, comment faire ?'

Klaus Müller :
'En Allemagne, c'est très simple pour les créateurs d'entreprise d'utiliser COSME. Vous vous adressez directement à la banque de votre choix et vous demandez l'argent. Dans les autres pays européens, vous devez vous informer d'abord sur le site internet dédié pour savoir quelles sont les banques qui collaborent avec COSME.'

L'objectif de COSME est d'améliorer la compétitivité des PME en Europe. On estime que grâce aux effets de levier, le programme pourrait permettre de débloquer quelques 25 milliards d'euros pour les PME europénnes sur la période 2014-2020.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/10/2015