Vidéo associée: 

Contrôle au faciès : "La question du rapport police-citoyen pose des problèmes"

Corps: 

Invitée de LCI Soir ce mercredi, Sihame Assebague, porte-parole collectif "Stop le contrôle au faciès", a réagi à la condamnation de l'Etat pour "faute lourde" dans cinq cas de "contrôles au faciès". "Il faudrait mettre en place un outil qui permet de tracer les contrôles d'identité", a-t-elle estimé.

Partager cette vidéo :

Publié le 25/06/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages