Vidéo associée: 

Contentieux Ioukos : Moscou conteste le gel des avoirs russes à l‘étranger

Corps: 

Le gouvernement russe n'a pas l'intention de verser d'indemnités aux anciens actionnaires du groupe pétrolier Ioukos. C'est pourtant ce qu'a décidé la cour d'arbitrage de La Haye. Et pour faire pression sur Moscou, les anciens actionnaires de Ioukos ont demandé le gel de comptes bancaires russes à l'étranger. C'est le cas en France et en Belgique.

D'où la colère de Vladimir Poutine. Il l'a manifesté ce vendredi lors d'une rencontre avec des représentants de plusieurs agences de presse à Saint-Pétersbourg. 'On ne va pas rester les bras croisés, a-t-il dit. Notre position est claire : les décisions de la Cour d'arbitrage n'ont d'effet que dans les pays ayant ratifié la Charte européenne de l'énergie. Ce qui n'est pas le cas de la Russie. Nous ne reconnaissons pas l'autorité de ce tribunal. Nous allons défendre nos intérêts par voie de justice.'

Le chef du Kremlin menace donc de représailles tout pays qui toucherait aux avoirs russes à l'étranger.

Cette affaire autour de Ioukos s'ajoute aux tensions déjà existantes entre la Russie et les Occidentaux. Le conflit en Ukraine a ainsi amené les Européens et les Américains à prendre des sanctions contre Moscou. En retour, le Kremlin a instauré un embargo sur les produits alimentaires européens et américains.

- avec agences

Partager cette vidéo :

Publié le 20/06/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

22/08/2017
22/08/2017

Pages