Vidéo associée: 

Publié le 20/12/2017

Comment Matignon justifie le Tokyo-Paris à 350.000 euros pour Edouard Philippe et sa délégation

Corps: 

Matignon a affrété pour 350.000 euros un avion d'un loueur privé afin de permettre à Edouard Philippe de rentrer plus vite de sa visite en Nouvelle-Calédonie et d'éviter de terminer le voyage dans un avion de l'Etat jugé trop inconfortable. Lors de son escale technique à Tokyo, le Premier ministre est descendu de l'appareil avec sa délégation, dont plusieurs ministres, pour embarquer dans un autre gros porteur, un A340 de luxe avec 100 sièges de type première classe. Cet avion de location aura permis à Philippe de voyager dans de meilleures conditions de confort et de gagner deux heures. Celui de l'armée s'est posé peu de temps après à Roissy, quasiment à vide.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet