Vidéo associée: 

Commémoration en situation des 100 ans de la bataille de Verdun

Corps: 

C'est une commémoration vivante et in situ.
Alors que résonnait le 21 février 1916 le premier coup de canon de la bataille de Verdun, quelque 300 personnes se sont réunies, 100 ans plus tard, là où tout a commencé : au 'bois des Caures', dans la Meuse, à une quinzaine de kilomètres de Verdun.

Dimanche 21 février 2016, 6h45 : des bénévoles français et allemands éclairés à la bougie, en costume d'époque, entament une marche, lisent des documents historiques et échangent sur cette bataille qui va durer près de 10 mois et faire plus de 300 000 morts ou disparus.
Plus de 50 millions d'obus sont tirés de part et d'autre.

'Mon grand-père était soldat allemand en 1914 puisque l'Alsace faisait partie de l'empire allemand, et donc je suis là en grande partie pour lui', témoigne l'un de ces bénévoles, Luc Heinrich.

'Peut-être que les jeunes demain vont oublier alors que c'est tout de même grâce à ces gens que nous sommes libres', estime un figurant.

Après l''évocation historique', une messe a été célébrée à l'ossuaire de Douaumont.
Cette nécropole nationale abrite les tombeaux de 130 000 hommes, français et allemands, tombés au combats, mais aussi un cimetière militaire de quelques 16 000 soldats français, intégrant un carré musulman de près de 600 hommes inauguré en juin 2006.
Le dernier poilu est mort en 2008.

Avec AFP

Partager cette vidéo :

Publié le 21/02/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité