Vidéo associée: 

Clémence de la justice à l’encontre du Britannique qui voulait faire passer une petite Afghane en Angleterre

Corps: 

Le citoyen britannique qui avait tenté d'emmener en Angleterre une petite fille afghane réfugiée dans la 'jungle' de Calais n'a pas été jugé coupable d''aide au séjour illégal'.

Rob Lawrie, très ému, n'a écopé que de 1000 euros d'amende avec sursis.

'Je vais vous dire une chose, déclare t-il : c'est la compassion qui était jugée aujourd'hui et la France a montré que c'est la compassion qui gagne. La France est un pays humaniste. Elle veut le meilleur pour ces réfugiés qui ont mauvaise presse, avec ces jeunes qui montrent sur les trains et les camions... Il faut que vous rapportiez la vraie histoire, celle de ces enfants dans ces camps qui ne vont pas passer l'hiver si nous, en tant que nation européenne, nous n'agissons pas'.

Rob Lawrie avait rencontré l'année dernière le père de la petite Bahar, en rouge sur ces images, qui lui avait demandé de l'aider à passer la Manche pour rejoindre de la famille dans le nord de l'Angleterre. Mais son véhicule a été arrêté et fouillé par la police française. Il risquait jusqu'à cinq ans de prison et une amende de 30.000 euros.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/01/2016
Publicité

Contenus sponsorisés