Vidéo associée: 

Circulation alternée : Franck Riester "en a assez" que "Paris dicte sa loi" en Ile-de-France

Corps: 

Franck Riester "ne croit pas" que la circulation alternée soit une bonne solution pour diminuer la pollution aux particules fines à Paris. Lundi, sur demande de la mairie de la capitale et avec l'accord de l'Etat, les véhicules disposant d'une plaque d'immatriculation se terminant par un numéro pair n'ont pas été autorisés à rouler dans les rues de Paris.

"C'est une décision d'affichage qui pénalise, une fois de plus, toute la grande couronne", déplore le député UMP de Seine-et-Marne sur le plateau de Parlement'air. "Il y en a assez que ce soit Paris qui dicte sa loi pour toute la région Ile-de-France !", s'emporte l'élu. Il estime "scandaleux" d'"empêcher la moitié des automobilistes de prendre leur voiture pour aller travailler". Selon lui, "ce n'est pas comme ça que l'on règle les problèmes sur le long terme".

De son côté, Alexis Bachelay, le député socialiste des Hauts-de-Seine, pense que le "gouvernement n'a pas écouté suffisamment la maire de Paris (Anne Hidalgo, ndlr)" : "On aurait dû lui donner raison plus tôt", continue l'élu, qui fustige "l'attitude un petit peu rigide de Ségolène Royal".

La mairie de Paris avait en effet demandé dès vendredi l'instauration de la circulation alternée dans la capitale. Elle avait essuyé un refus de Ségolène Royal, qui avait remis en cause l'action d'Anne Hidalgo en matière de lutte contre la pollution : "La ville de Paris (doit agir) de façon beaucoup plus déterminée parce qu'il y a beaucoup d'annonces et on ne voit pas beaucoup de changement."

Pollution à Paris : "Nous prendrons les... by LCP

Partager cette vidéo :

Publié le 24/03/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI