Vidéo associée: 

Publié le 12/12/2017

Cinquième jour de manifestations au Proche-Orient

Corps: 

Des dizaines de milliers de partisans du Hezbollah ont défilé ce lundi dans les rues de la banlieue sud de Beyrouth, au cris de "Mort à Israël" et "Mort à l'Amérique", en réponse à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'Etat hébreu.

Le leader du mouvement chiite libanais Hassan Nasrallah a déclaré que l'heure était venue pour le Hezbollah de se recentrer sur la cause palestinienne. Il a appelé à une "stratégie commune sur le terrain" contre Israël, pour qui la décision américaine signe le "début de la fin", assure-t-il.

Dans le même temps, les manifestations continuaient dans les territoires palestiniens, notamment autour de Ramallah en Cisjordanie occupée. Des heurts ont fait 27 blessés palestiniens, selon le Croissant-Rouge.

Mais cinq jours après l'appel à l'intifada lancée par le Hamas, la mobilisation sur place est en perte de vitesse.

L'armée israélienne a mené en soirée des frappes et des bombardements contre des positions du Hamas dans la bande de Gaza contrôlée par le mouvement islamiste. Deux roquettes venaient d'être tirées en direction du territoire israélien, dont une a été interceptée par le système israélien de défense anti-missile Iron Dome, selon l'armée.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet