Vidéo associée: 

Cinq villes privées de policiers à cause de Manuel Valls ?

Corps: 

Manuel Valls est-il trop gourmand en sécurité ? Pendant les déplacements du Premier ministre, des policiers seraient parfois appelés en renfort pour surveiller sa résidence familiale. Une situation qui aurait posé problème ce lundi 24 octobre dans l'Essonne. Le Parisien révèle que vers 6 heures du matin le centre de commandement d'Évry aurait demandé au commissariat de Brunoy d'envoyer un équipage sur place...". Conséquence : plus aucun policier n'aurait été alors disponible pour servir la circonscription couvrant 5 villes Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Epinay-sous-Sénart, Quincy-sous-Sénart et Varennes-Jarcy. Un secteur de 55 000 habitants, privé de ses policiers pour assurer notamment la sécurité du domicile du chef du gouvernement. Suffisant pour ulcérer les forces de l'ordre et susciter le signalement de l'incident dans une note confidentielle révélée par le site du quotidien Le Parisien qui précise qu'il ne restait que deux agents présents au commissariat de Brunoy pour répondre au téléphone et gérer le service Radio. La préfecture de l'Essonne évoque des "tâches indues" et le syndicat Alliance réclame 300 fonctionnaires supplémentaires, estimant que les effectifs ne sont pas suffisants pour assurer la protection de personnalités alors que Le Parisien écrit qu'à Evry, deux policiers sont affectés 24 heures/24 devant l'appartement de l'ex-femme de Manuel Valls.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/10/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité