Vidéo associée: 

Chronique éco de Nicolas Doze: Hollande reçoit Merkel pour l'adoption d'une motion sur la croissance - 30/05

Corps: 

Paris renvoie Bruxelles dans les cordes. François Hollande donne le ton en refusant de se laisser dicter les réformes à mener en France par la Commission européenne. Mais l'UE a raison de vouloir imposer certains changements. En réalité les demandes de la Commission européenne sont identiques à celles exigées par la Cour des comptes. Le gouvernement doit limiter ses dépenses, assure Nicolas Doze. La décision prise par le gouvernement d'augmenter les impôts n'a pas apporté davantage de recettes. Le niveau de dette n'est plus tenable. Il faut reconnaitre que le mythe de l'Etat providence n'est plus viable. Des réformes structurelles sont nécessaires.

Partager cette vidéo :

Publié le 30/05/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité