Vidéo associée: 

Chine : disparitions mystérieuses d‘éditeurs à Hong Kong

Corps: 

Inquiétude à Hong Kong, après la disparition du responsable d'une maison d'édition mercredi dernier. Lee Bo y est connu pour publier des ouvrages critiques interdits en Chine continentale. Avant lui, quatre de ses collègues avaient déjà mystérieusement disparu mi-novembre.
Leurs proches y voient la marque de Pékin et affirment que les cinq disparus sont détenus sur le continent. L'ONG Human Rights Watch dénonce 'un effort concerté des autorités de Chine continentale pour empêcher certains livres politiques de passer de Hong Kong en Chine. ' Les autorités, elles, restent silencieuses.

' S'ils n'ont arrêté personne, qu'ils viennent le dire, réclame Avery Ng,vice-président de la Ligue des Sociaux-Démocrates. Mais la réalité, c'est que les polices chinoise et hongkongaise n'ont pas répondu à ces questions. Pour la liberté de presse et d'expression, c'est cette répression silencieuse qui est la plus effrayante.'

Depuis sa rétrocession à la Chine en 1997, Hong Kong bénéficie d'un statut d'autonomie. L'île a conservé sa liberté d'expression et accueille de nombreux dissidents. Mais Pékin tente peu à peu de reprendre la main.

Ce dimanche, une foule d'universitaires et d'étudiants a manifesté contre la nomination à la tête de l'université de Hong-Kong d'un président soutenu par la Chine communiste.

Partager cette vidéo :

Publié le 03/01/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI