Vidéo associée: 

Chaos en Centrafrique: la France veut renforcer sa présence militaire

Corps: 

La France s’apprête à déployer près d’un millier d’hommes en République centrafricaine, un pays en proie à une très forte instabilité.

Les soldats français viendront renforcer la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), mise en place par l’Union africaine.

Paris se prépare à un tel déploiement depuis plusieurs semaines. Et veut agir rapidement compte tenu de la gravité de la situation sur place.

Les autorités françaises précisent qu’il ne s’agit pas d‘être en première ligne, à la différence du Mali. Le déploiement des troupes ne dépassera pas les 6 mois. Mais en tout cas, il faut avant tout “rétablir l’ordre”, a insisté ce mardi le ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian.

“La République centrafricaine est dans un état très grave, a-t-il expliqué. C’est un Etat en voie d’effondrement. Il ne faudrait pas que le pays lui-même s’effondre. Il y a des exactions, des massacres, un chaos humanitaire qui s’accompagne d’un effondrement sécuritaire”.

La France a transmis au Conseil de sécurité des Nations Unies un projet de résolution pour encadrer la mise en place d’une force de maintien de la paix. Le vote de cette résolution pourrait avoir lieu dès la semaine prochaine.

Mesmin Dembassa Worogagoi est le chargé d’affaires centrafricain à l’ONU. “Le rapport du Secrétaire général, les derniers développements et les prises de positions françaises et américaines parlent de pré-génocide si rien n’est fait”, a -t-il commenté.

La Centrafrique est en proie à des violences depuis le renversement en mars dernier du régime de François Bozizé par des rebelles.
Les tensions ont pris un caractère confessionnel, avec des affrontements entre chrétiens et musulmans.

Les ONG dénoncent un climat d’insécurité généralisé, rendant encore plus inquiétante la situation humanitaire.

Selon la Croix-Rouge, des dizaines de milliers de personnes sont contraintes de se réfugier dans la brousse, où elles vivent dans des conditions de vie déplorables.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/11/2013
Publicité