Vidéo associée: 

"C'est une solution politique qu'il faut" pour éradiquer Daesh, assure Chassaigne

Corps: 

Les députés débattent ce mardi, mais sans voter, de l'engagement militaire français en Syrie et des frappes aériennes contre le groupe Etat islamique que le président François Hollande juge nécessaires. André Chassaigne estime qu'il "faire davantage en terme diplomatiques". Le chef de file des députés Front de gauche, rassemblés sous la bannière GDR, ajoute qu'une "simple intervention militaire n'apportera pas de solution durable". Si le communiste ne se dit pas opposé à une intervention militaire, il est opposé à une "intervention unilatérale" et souhaite qu'elle soit sous l'égide de l'ONU.

Partager cette vidéo :

Publié le 15/09/2015