Vidéo associée: 

Certains opposants à Morsi dénoncent un coup monté de la part des islamistes

Corps: 

L’ambiance s’est encore un peu plus tendue ce lundi au Caire, après la fusillade devant le siège de la Garde républicaine. Le quartier où se sont passés les affrontements entre militaires et partisans de Mohamed Morsi a été bouclé. Des blindés se sont déployés dans d’autres endroits sensibles de la capitale. Deux ponts sur le Nil ont ainsi été fermés.

Aux abords de la place Tahrir, lieu de ralliement des opposants à Mohamed Morsi, certains accusent les Frères musulmans d’avoir monté de toute pièce cette fusillade. C’est l’avis de Mohamed Adli. “Ils ont fait ça pour pouvoir dire que la police et l’armée ont tué des partisans de Mohamed Morsi. C’est comme ça qu’ils raisonnent. Ils sont bien capables d’organiser une tuerie pour accuser ensuite l’armée et la police d‘être pourris.

Le parti salafiste Al-Nour, a dénoncé “un massacre”. En signe de protestation, il a annoncé son retrait du processus de transition.

Par ailleurs, les autorités ont décidé de fermer le siège du parti des Frères musulmans. La police aurait découvert des armes sur place.

Partager cette vidéo :

Publié le 08/07/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages