Vidéo associée: 

Centrafrique : Doutes sur l'objectif de la France (partie 2)

Corps: 

La Séléka, composée de musulmans, se considère comme l'armée loyaliste du pays, mais n’en est pas moins accusée de massacres. Comment éviter les vengeances des chrétiens victimes ? De plus il semble que le pouvoir de Michel Djotodia, actuel Président et ancien chef rebelle, soit au mieux paralysé par les événements, au pire complices de ceux-ci. Au vu de la situation complexe en Centrafrique, la France est-elle vraiment partie la fleur au fusil?

Partager cette vidéo :

Publié le 10/12/2013

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité