Vidéo associée: 

Centenaire de la guerre de 14-18 : Liège à l’honneur pour sa résistance

Corps: 

C'est à Liège que la Belgique se devait d'organiser sa première commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le 4 août 1914 au matin, violant la neutralité du royaume, la IIe armée allemande lançait son invasion, fonçant sur Liège. La ville allait résister héroïquement pendant plusieurs jours. Une quinzaine de chefs d'Etat et têtes couronnées, invités par le roi des Belges, se sont retrouvés ce lundi au mémorial de Cointe. 'Nous devons défendre activement la liberté et les droits, nous devons être les messagers de la tolérance, de la justice et de l'humanité, a insisté le président allemand, Joachim Gauck. Nous devons tirer les leçons des périodes amères et épouvantables des deux guerres mondiales'.

Le président français a également mis en garde contre 'le risque majeur du retour des égoïsmes nationaux en Europe'. François Hollande a fait allusion à la crise en Ukraine et aux combats dans la bande de Gaza : 'Comment rester neutres quand, à Gaza, un conflit meurtrier dure depuis près d'un mois ? Nous ne pouvons pas rester neutres, il y a une obligation d'agir. Et c'est l'Europe qui doit en prendre les responsabilités avec les Nations unies'. Une cérémonie franco-belge, présidée par le roi Philippe, a aussi eu lieu pour rappeler la remise de la Légion d'honneur à la ville de Liège dès le 7 août 1914. Liège allait finalement tomber le 16 août. Les exactions de l'armée allemande qui suivirent firent 6 500 victimes parmi ses habitants.

Partager cette vidéo :

Publié le 04/08/2014