Vidéo associée: 

Cannes : des sifflets pour Netflix

Corps: 

Tempête dans un verre d'eau à Cannes : pour la première fois, un film est en compétition mais il ne sortira pas en salles. C'est le géant de la Video On Demand Netflix qui a produit ce film sud-coréen. Ce matin, sa projection presse a été mouvementée. Interruption au bout de quelques minutes et sifflets du public.

Intanto a #Cannes70, la proiezione di #okja di #bongjoonho, inizia con il sipario non completamente aperto... Dopo diversi minuti i giornalisti in sala fischiano e applaudono pur di farsi sentire dalla regia! Ecco il video del nostro inviato a #cannes2017! Perche #yeswecannes #moviepremiere #cannesfilmfestival Une publication partagée par ScreenWeek (@screenweek) le 19 Mai 2017 à 8h22 PDT

'Quand le nom de Netflix est apparu, raconte cet étudiant qui a assisté à la projection, il y a eu beaucoup de huées, car il y a beaucoup de controverse avec la distribution de ce film ici à Cannes, mais je pense que c'est injustifié, je pense que les gens doivent s'adapter aux nouveaux formats du cinéma'.

A Cannes, pas mal de professionnels du cinéma, dont Pedro Almodovar, le président du jury lui-même, n'acceptent pas l'éventualité d'une Palme d'or visible uniquement sur Netflix... Ou peut-être craignent-ils la concurrence directe d'une plateforme numérique aux cent millions d'abonnés ?

Tilda Swinton Defends Netflix at Cannes: 'We Didn't Come Here for Awards' https://t.co/2oMLniLDN7- Variety (@Variety) May 19, 2017

Partager cette vidéo :

Publié le 19/05/2017

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité