Vidéo associée: 

Camille Genton, entrepreneur et séropositif, crie "son droit à la vie normale"

Corps: 

En septembre, Camille Genton publiait "Positif" où il racontait la difficulté de vivre avec le VIH en France. Ce jeune entrepreneur de 32 ans s'est même retrouvé dans l'obligation de mentir pour pouvoir contracter un prêt du fait des surprimes d'assurance pour le moins rédhibitoires. Fin septembre, il était à l'origine d'une pétition prônant le droit à l'oubli pour les personnes séropositives sous traitement et dont la charge virale est devenue indétectable. À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, nous l'avons rencontré. Il nous a crié son "droit à la vie normale".

Partager cette vidéo :

Publié le 01/12/2017
Publicité

Contenus sponsorisés