Vidéo associée: 

Bruxelles s’apprête à lever les sanctions contre le président du Bélarus

Corps: 

L'Union européenne serait disposée à lever les sanctions visant le président du Bélarus, Alexandre Loukachenko, et 150 de ses partisans. Bruxelles estime que des progrès ont été réalisés dans cette ancienne République soviétique, notamment cet été, la libération de prisonniers politiques.

Pour autant, avant d'entamer la procédure, les dirigeants européens attendent de voir comment vont se dérouler les élections présidentielles de ce dimanche. Ils voudront notamment s'assurer qu''il n'y a pas de nouvelles arrestations d'opposants, pas de violence, pas persécution de la presse', estime une source diplomatique à Bruxelles. L'issue du scrutin ne fait guère de doute : l'opposition a appelé au boycott de l'élection. L'actuel homme fort du pays devrait donc être réélu pour un cinquième mandat.

Alexandre Loukachenko est au pouvoir depuis 1994. Il s'est vu imposer des sanctions en raison de son piètre bilan en matière de respect des droits de l'homme. Il avait notamment violemment réprimé les manifestations qui avaient suivi la présidentielle de 2010.

Depuis, Loukachenko s'est impliqué dans la crise ukrainienne, organisant dans sa capitale Minsk des discussions de paix entre les présidents russe et ukrainien.
La libération de 6 prisonniers politiques cet été aura été perçu comme un geste supplémentaire. D'où cette perspective d'une suspension des sanctions, levée qui se ferait progressivement.
La décision doit formellement être prise avant le 31 octobre, date à laquelle expirent les sanctions actuellement en vigueur.

- avec AFP

Pour aller plus loin :
'En Biélorussie, le pouvoir sans partage d'Alexandre Loukachenko' - article de La Croix à lire ici

Partager cette vidéo :

Publié le 10/10/2015