Vidéo associée: 

Brexit : la Banque d’Angleterre durcit le ton

Corps: 

La Banque d'Angleterre a maintenu sans surprise son taux directeur à 0,5%. Mais à une semaine du référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne, son gouverneur, Mark Carney a de nouveau mis en garde contre les effets dévastateurs d'un Brexit sur l'économie britannique, mondiale, et sur la livre sterling.

Bank of England maintains #BankRate at 0.5% and the size of the Asset Purchase Programme at 375 billion...- Bank of England (@bankofengland) 16 juin 2016

Monetary Policy Summary and Minutes of the MPC meeting ending on 15 June 2016 https://t.co/TLU5RXiIck- Bank of England (@bankofengland) 16 juin 2016

Des propos qualifiés d'inappropriés par les pro-Brexit. L'un d'eux, le parlementaire Patrick Jenkin, a même écrit à Mark Carney pour lui intimer de se garder de tout commentaire en période pré-électorale.

Independent Central Banking 101: Extract from BoE Governor Carney letter to Patrick Jenkin MP pic.twitter.com/5rjUo9qRkL- Fox & Fox (@englishfizz) 16 juin 2016

La réponse du gouverneur
ne s'est pas faite attendre : 'Votre lettre démontre une incompréhension fondamentale de l'indépendance de la banque centrale. (...) Il est du devoir de la banque de communiquer ses appréciations argumentées au parlement et au public.'

La Banque d'Angleterre a prévu une série de mesures d'urgence en cas de Brexit, notamment une surveillance accrue des banques pour leur assurer un accès aux liquidités dont elles ont besoin. La BoE a d'ailleurs déjà passé un accord avec les autres banques centrales en vue d'éventuels échanges réciproques de devises.

Partager cette vidéo :

Publié le 16/06/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité