Vidéo associée: 

Brésil: un enregistrement embarassant pour Lula et Dilma Rousseff suscite l’indignation

Corps: 

Ils ont pris la rue par milliers.
Des manifestations spontanées ont éclaté au Brésil à Brasilia, la capitale fédérale et à Sao Paulo.

Après la nomination de Lula au gouvernement alors qu'il est visé par une enquête pour corruption, pour beaucoup de Brésiliens la ficelle était trop grosse.
Celui qui a été le mentor en politique de la présidente actuelle, Dilma Rousseff, est désormais protégé par son statut de ministre.
Mais c'est la révélation dans la soirée d'un enregistrement de la présidente et de Lula qui a mis le feu aux poudres.

Voici la restransciption de la discussion entre les deux membres du Parti des travailleurs:

Dilma Rousseff: Bonjour ?

Lula: Bonjour

D: Lula, laisse moi te dire quelque chose
...

L:Dis moi.

D: Ecoute, je t'envoie 'Bessias' (un des conseillers juridique de la présidente), il a un document pour toi. Ne l'utilise qu'en cas de besoin. Il s'agit de l'investiture. Ok ?

L: Ok... Ok

D:Voilà, attends où tu es, ça arrive.

L:Je bouge pas, j'attends.

Cet extrait a été largement interprété comme la confirmation que l'un des objectifs de la nomination de Lula au gouvernement était bien de le protéger contre un éventuel placement en détention imminent dans le cadre du scandale de corruption Perrobras. Seule réaction de la présidence, une déclaration qui remet en cause la légalité de cette fuite dans la presse. Elle vise directement le juge qui en serait à l'origine, le juge fédéral Sergio Moro.

Il s'agit du magistrat qui enquête déjà sur les soupçons de corruption et de blanchiment d'argent qui vise Lula.
Il aurait touché personnellement des sommes importantes via Petrobras, l'entreprise publique d'extraction et de raffinage de pétrole.

Cet enregistrement audio arrive après des mois de révélation sur les liens entre le Parti des travailleurs et Petrobras.

Partager cette vidéo :

Publié le 17/03/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité