Vidéo associée: 

Brésil : l’heure de vérité pour la présidente sortante Dilma Rousseff

Corps: 

L'heure de vérité approche pour Dilma Rousseff au Brésil. Elle saura bientôt si les électeurs brésiliens lui renouvellent leur confiance pour diriger le pays.

Tout sourire, elle a été la première des deux candidats de ce second tour de la présidentielle à glisser son bulletin de vote dans l'urne, dans une école de Porto Alegre, dans le sud du pays.

Aécio Neves, lui, a voté à Belo Horizonte. Candidat du Parti social démocrate, orienté au centre-droit, il espère mettre un terme à douze ans de gouvernement du Parti travailliste.

Alors que Dilma Rousseff est soutenue par les couches populaires, Aécio Neves compte sur le vote du milieu des affaires et d'une partie d'une classe moyenne qui se sent ignorée par la présidente sortante.

Dans ce pays où le vote est obligatoire, ce sont pas loin de 143 millions d'électeurs qui se prononcent. 'J'espère que tout va s'améliorer dans le pays, pour nos enfants, nos écoles, et la planète, dit l'une d'entre eux. J'espère que tout ira bien pour tout le monde. Tous les Brésiliens aspirent à vivre dans un pays plus développé.'

La corruption a été un thème très présent pendant la campagne, notamment dans les derniers jours avec des accusations directes portées contre Dilma Roussef. Mais l'économie va probablement peser davantage dans le choix des Brésiliens, au moment où leur pays traverse une période difficile avec l'entrée en récession au premier semestre de cette année.

Partager cette vidéo :

Publié le 26/10/2014