Vidéo associée: 

Branle-bas de combat en Méditerranée pour sauver des vies de migrants

Corps: 

Après le naufrage du week-end qui pourrait avoir fait 900 morts au large de la Libye, des opérations de secours et d'accueil étaient menées ce lundi. L'Italie et Malte s'efforçaient de venir en aide à des bateaux de migrants transportant quelques centaines de personnes.

'Au cours de la semaine passée, 1000 personnes sont mortes en Méditerranée, déplorait à Catane en Italie Sarah Tyler de l'ONG Save the Children. C'est presque autant que le nombre de morts du Titanic et 31 fois plus que ceux qui ont péri dans le Costa Concordia. C'est une tragédie qui ne serait pas arrivée si l'Union européenne avait rétabli sa mission de rechercher et de sauvetage'.

La traversée de la Méditerranée est périlleuse pour les migrants. C'est ce que martèle Saikou Jallo, un ancien migrant originaire du Ghana qui travaille au sein de l'organisation catholique Sant'egidio. 'Ce voyage n'est pas facile, c'est vraiment prendre un grand risque. (...) Moi, je conseillerais à mes frères et à mes soeurs de rester là-bas, plutôt que traverser cette mer, parce que cette mer représente vraiment un risque, un gros risque.'

La Grèce n'est pas épargnée par les drames de l'immigration. Près de l'île grecque de Rhodes, un voilier s'est échoué ce lundi sur des rochers. Trois migrants, dont un enfant, ont péri, et 93 personnes ont pu être sauvées à quelques mètres du rivage.

Avec AFP et Reuters

Partager cette vidéo :

Publié le 21/04/2015

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI