Vidéo associée: 

Publié le 06/02/2017

Benjamin Netanyahu appelle à de nouvelles sanctions contre lIran

Corps: 

Le Premier ministre israélien est arrivé au 10 Downing Street pour une rencontre avec son homologue britannique Theresa May. Lors de cette visite destinée à renforcer les liens entre Israël et la Grande-Bretagne, Benjamin Netanyahu a appelé les 'pays responsables' à suivre l'exemple des Etats-Unis en demandant de nouvelles sanctions contre l'Iran.

UK PM theresa_may -- Thank you for your warm welcome. It reflects the strength of the partnership between Israel and Britain! pic.twitter.com/frQn8KPihS- Benjamin Netanyahu (netanyahu) 6 février 2017

'L'Iran menace l'Europe, il menace l'Occident, il menace le monde et fait provocation sur provocation. C'est pourquoi je salue l'insistance du président Donald Trump concernant de nouvelles sanctions contre l'Iran. Je pense que d'autres pays devraient le suivre', a dit Benjamin Netanyahu.

Sur ce point, Theresa May est restée très générale, élargissant plutôt le contenu des discussions à la construction de la stabilité, de la paix et de la prospérité à l'ensemble du Moyen-Orient.

'Je pense que nous pouvons faire bien plus ensemble en regardant vers l'avenir et je suis sûre que nous allons communiquer sur la façon dont nous pouvons construire notre relation. Mais nous allons aussi aborder les questions relatives à la Syrie, à l'Iran et globalement au futur du Moyen-Orient et nous restons déterminés à obtenir une solution à deux États', a-t-elle dit.

Cette visite intervient le jour où le Parlement israélien doit examiner à nouveau une loi permettant à l'État hébreu de s'approprier des centaines d'hectares de terres palestiniennes en Cisjordanie occupée. Pour de nombreux observateurs, ce texte réduit considérablement les perspectives de paix.

Le Premier ministre israélien sera reçu le 15 février prochain par Donald Trump à la Maison Blanche.

I had a very warm conversation on the phone tonight with President Donald Trump. He invited me to meet him in February. pic.twitter.com/wEbVZPmTIa- Benjamin Netanyahu (@netanyahu) 22 janvier 2017

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet