Vidéo associée: 

Belgique : le musée juif de Bruxelles rouvre ses portes

Corps: 

Un peu moins de quatre mois après la tuerie, le musée juif de Bruxelles a rouvert ses portes au public dimanche, désormais entouré de mesures de sécurité draconiennes.

Le Premier ministre belge Elio di Rupo a invité tous les citoyens à aller visiter le musée, en hommage aux victimes et pour dire que 'l'humanité est plus forte que la barbarie'.

Pour les représentants de la communauté juive de Belgique, cette réouverture est une manière de montrer qu'ils ne baisseront jamais les bras face à l'antisémitisme.

'On ne combat pas ce qu'on connait. Et donc, c'est important qu'un musée puisse envoyer ce message, puisse faire de la pédagogie, puisse expliquer ce que c'est la culture juive, et ça permettra d'apporter un peu de lumière face aux poussées obscurantistes' explique Joël Rubinfeld, président de la Ligue Belge contre l'Antisémitisme.

Le 24 mai dernier, Mehdi Nemmouche, un Franco-Algérien se réclamant de l'Etat islamique, avait fait irruption dans le hall d'entrée du musée abattant quatre personnes à bout portant.

'La réouverture du musée a été possible après que le Ministère Public ait reçu les garanties que la reconstitution du crime qui sera bientôt réalisée ici dans le cadre de l'enquête judiciaire en cours n'en sera pas affectée' précise notre correspondante à Bruxelles Isabel Marques da Silva.

Pendant ce temps à Berlin, un grand rassemblement était organisé dimanche contre l'antisémitisme. Organisé par le Conseil central des Juifs en Allemagne, il a eu lieu devant la porte de Brandebourg en présence de la chancelière Angela Merkel.

Cet été, lors de manifestations de soutien au peuple palestinien, des slogans antisémites ont été entendus dans les cortèges, dans un pays marqué par l'holocauste juif. Cependant, il n'y a pas eu de dérive violente, comme ce fut notamment le cas en France.

Partager cette vidéo :

Publié le 14/09/2014