Vidéo associée: 

Publié le 19/09/2017

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

Corps: 

Le président américain a menacé de "détruire totalement la Corée du Nord" et a promis de faire passer "l'Amérique d'abord". Un discours protectionniste et patriotique largement commenté sur les réseaux sociaux. Le président français a lui défendu le multilatéralisme et s'est opposé point par point aux propos de son homologue américain.
La grande absente de cette assemblée est Aung San Suu Kyi. La dirigeante birmane s'est enfin exprimée sur la crise des Rohingya sur la télévision nationale.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet