Vidéo associée: 

Balkany défend Sarkozy: "Je suis contre le consensus mou"

Corps: 

"Une large majorité se dégage pour qu'on ne donne pas de consigne de vote, il faut qu'elle soit respectée", a lancé mardi après-midi Patrick Balkany au sujet de la position de l'UMP sur le deuxième tour de l'élection législative partielle dans le Doubs. Alors que NKM s'est prononcée sur BFMTV pour un "front républicain", le député UMP proche de Nicolas Sarkozy concède que "tout le monde peut avoir ses états d'âme". Et concernant Alain Juppé qui partage le même avis, il répond: "si monsieur Juppé préfère aller faire les primaires du Parti socialiste, moi je ne l'empêche pas."

Partager cette vidéo :

Publié le 03/02/2015
Publicité