Vidéo associée: 

Avigdor Lieberman de retour au gouvernement israélien

Corps: 

L'ancien ministre des Affaires étrangères, connu pour ses idées extrémistes et la violence de ses déclarations politiques, devrait arriver à la tête du ministère de la Défense, et ce à la faveur de la démission de Moshé Yaalon. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre, cherche à étendre sa majorité parlementaire le plus à droite possible... Même s'il s'en défend :
'Le remaniement ministériel ne résulte pas d'une crise de confiance entre nous. Il vient du besoin d'étendre le gouvernement de façon à apporter de la stabilité à l'Etat d'Israël étant donné les grands défis auxquels il fait face. Je reconnais que s'il n'avait pas été demandé à Moshe Yaalon de quitter la Défense pour les Affaires étrangères, ce qu'il appelle une crise de confiance entre nous n'aurait pas eu lieu et il n'aurait pas démissionné'.

Moshé Yaalon, très respecté dans la vie politique israélienne, s'en est ensuite pris à ceux qu'il dit animés par 'le cynisme et la soif de pouvoir' et gouvernés par 'les échéances électorales et les sondages' plutôt que les valeurs morales.

'A mon grand regret, a déclaré le ministre sortant de la Défense, je me suis récemment retrouvé dans des situations difficiles de conflits de principes et de professionnalisme avec le Premier ministre, certains membres du gouvernement et certains députés'.

Le retour de Liebermann au gouvernement est vu par beaucoup comme de très mauvais augure. Les Palestiniens, en premier lieu, disent qu'il s'agit d'une nouvelle preuve que 'Netanyahu préfère promouvoir l'extrémisme'.

Partager cette vidéo :

Publié le 21/05/2016

Toutes les vidéos

À DÉCOUVRIR AUSSI

Pages

Publicité